Politique

Le procès de l’affaire Bal Kouler démarre enfin !

Jeudi 15 Novembre 2018

Les magistrats Sachin Boodhoo et Darshini Gayan ayant statué sur la série d’objections évoquées par Me Ravi Rutnah, l’avocat de Raj Dayal, le procès intenté à l’ancien ministre de l’Environnement a enfin démarré ce matin en cour intermédiaire. Kamil Dawood Mahomed, Digital Forensic Investigator à la Commission anticorruption, a été le premier à témoigner. 

Il a été interrogé par Me Medhaven Armoogum, représentant du State Law Office. C'est lui qui avait réceptionné le téléphone de Patrick Soobhany et transféré l'enregistrement sur son ordinateur. Enfin, c’est toujours lui qui a effectué la transcription de la conversation qu’on peut entendre sur la bande sonore. 

L’objectif de Me Armoogum était de faire comprendre que l'enregistrement n'a pas été manipulé, contrairement à ce que la défense voudrait faire accroire.

En réponse à ses questions, le représentant de l’Icac a indiqué que la conversation était uniforme, que les protagonistes parlaient normalement et que, de son point de vue, il n'y a pas eu d'intervention externe ni de manipulation. 

Kamil Dawood Mahomed a précisé que c’est un expert russe, travaillant en Irlande, qui avait authentifié les voix sur la bande sonore. Pour ce dernier aussi, l'enregistrement n'a pas été trafiqué.
L’audience a été axée sur l’aspect technique aujourd’hui.

La teneur de la conversation sera au centre d’une séance ultérieure.

La prochaine est prévue pour le 23 novembre.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 15 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.