Economie

Le ministre très critique envers le rapport du FMI

Mardi 30 Octobre 2018

Les critiques étrangères continuent à mettre en péril la crédibilité des services financiers mauriciens. Il faut dire que les attaques ne cessent d'accroître jusqu'à créer une crise sans précédent.


A l'occasion de l’ouverture du National Capacity Building Workshop, le lundi 29 octobre, le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance Sudhir Sesungkur en a profité pour dénoncer le récent rapport du Fonds Monétaire International (FMI).

Selon lui, les conclusions du rapport sont contradictoires et erronées, elle ne tiennent pas compte des réformes que Maurice a menées en matière fiscale et de global business encore moins les récents efforts du gouvernement, notamment à travers le Finance Bill.

Ce n'est pas la première fois que le ministre fustige les critiques internationales. A chaque fois dans un véritable plaidoyer, il gesticule, explique mais sans trop convaincre que le rapport comporte un certain nombre de lacunes en ce qui concerne la qualité et la cohérence et conclue que c'est une interprétation "erronée" de la méthode d’évaluation.

Un rapport commandité par le Securites and Exchange Board of India (SEBI) de l’Inde et un autre de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG) en Afrique, sont venus épingler la juridiction mauricienne. 

Ces instances pointent du doigt Maurice en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Leur but étant de protéger les intérêts des investisseurs en valeurs mobilières et promouvoir le développement et la réglementation de ces marchés 

Ils reprochent des failles mauriciennes permettant de se servir de la juridiction locale pour faire du blanchiment d’argent, du fait du manque de vigilance, de juridiction et de sanctions des instances régulatrices.  

lire également L

https://www.zinfos-moris.com/Sudhir-Sesungkur-un-ministre-dans-la-tourmente-des-critiques-internationales_a262.html

https://www.zinfos-moris.com/Rapport-ESAAMLG-Constat-accablant-du-secteur-financier-mauricien-par-rapport-au-blanchiment-et-financement-du-terrorisme_a1471.html

 

Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Octobre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 12/11/2018 15:39
plus fort que FMI
le GVT morissien !!!
MDR

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.