Menu

Société

Le manager de Mauritius Telecom appelle le CP après avoir été pris en contravention


Rédigé par E. Moris le Vendredi 18 Novembre 2022



Photo illustration
Photo illustration
Il n'y a pas plus con qu'un proche du MSM. Antish Teelwah, Manager de Mauritius Telecom, a porté plainte contre un sergent de police. Il l'accuse de lui avoir mal parlé. Cela, parce que le sergent l'a pris en contravention pour avoir mal garé sa voiture.

Mais le plus drôle dans l'histoire, c'est qu'il affirme, dans sa plainte, que dès que le sergent de police l'a pris en contravention, il a sorti son téléphone pour appeler le commissaire de police. Anil Kumar Dip n'a toutefois pas répondu. Cela nous fait nous poser quelques questions. Primo, est-ce que n'importe quel crétin  a-t-il le numéro du portable du commissaire de police ? Deuxio, est-ce que n'importe quel crétin pense qu'il est correct d'appeler le commissaire de police pour une simple contravention ? Dip fait-il honneur à l'uniforme si n'importe quel crétin a son numéro et pense qu'il peut l'appeler ?

Voilà ce qu'il en coûte (à Dip) de trop fréquenter Bobby Hurreeram et compagnie. Comme dirait l'autre: lorsqu'on fréquente des putois et qu'on lève le coude avec eux, il ne faut pas s'étonner d'avoir l'odeur de l'animal sur soi une fois de retour à la maison. Apparemment, c'est le fait que le sergent aurait dit : « To croire mo peur commissaire? Mo ti pou trembler ? » C'est pour ça qu'Antish Teelwah a porté plainte. Il dit aussi qu'il veut aller en cour. La plainte a été rédigée de telle façon que le brave (dans le sens utilisé par Brassens) Antish Teelwah se tire une balle dans le pied. Nous, on dit chapeau Monsieur le sergent d'avoir fait votre boulot.

Vendredi 18 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.