Société

Le groupe Currimjee et l’ONG REEF Conservation ont signé un protocole sur trois ans

Lundi 13 Août 2018

Le groupe Currimjee et l’ONG REEF Conservation ont signé un protocole sur trois ans
Le groupe Currimjee à travers la Currimjee Foundation et Currimjee Hospitality et l’ONG REEF Conservation ont signé un protocole qui souligne l’engagement du groupe hôtelier à soutenir l'association dans ses actions de sensibilisation auprès du public sur l’importance de la biodiversité marine et la nécessité de sa préservation. Cet accord s'étend jusqu'en 2021.

Le groupe Currimjee s'engage à financer plusieurs actions de REEF Conservation, en vue de renforcer les connaissances du milieu côtier et marin afin de mieux les préserver.

Le groupe Currimjee construit actuellement un hôtel 5 étoiles, Le Chaland, à La Cambuse, Reef Conservation proposera une étude du lagon.

Cet inventaire du lagon permettra de répertorier les espèces vivant dans le lagon de la Cambuse et fera aussi partie d’un Directory of Lagoon Living Organisms  produit par REEF Conservation pour sensibiiser les futurs clients de l’hôtel au Chaland.

Des travaux de sensibilisation dans la région de Le Chaland pour différents publics seront organisés.

Les écoles, les habitants de la côte, les futurs employés et les clients de l’hôtel ainsi que les employés du groupe Currimjee sont concernés.


Dinesh Burrenchobay, Managing Director de Currimjee Hospitality : “Notre but, à travers nos engagements de responsabilité sociale dans tous nos projets, est d’améliorer le présent et de bâtir l’avenir des générations futures. La REEF Conservation fait déjà un travail remarquable. Nous avons tenu à collaborer avec eux car ils sont des experts dans le domaine des océans et lagons. Nous allions nos forces pour contribuer à la préservation du lagon de La Cambuse qui fait partie du Parc Marin de Blue Bay”.
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Août 2018


1.Posté par Bob le 13/08/2018 19:40 (depuis mobile)
2012?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.