Menu



Société

Le gouvernement français déconseille "fortement" de voyager vers les pays "rouges" et "rouge écarlate"


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Décembre 2021



Le gouvernement français déconseille "fortement" de voyager vers les pays "rouges" et "rouge écarlate" où la variant Omicron a été repéré.

La France a revu les règles de voyages depuis et vers l'étranger qui entrent en vigueur à partir du 4 décembre. Ainsi, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays "rouges écarlates" (soit une circulation particulièrement active du virus et/ou découverte d’un variant susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire).

La France conseille "fortement" de ne pas voyager vers les pays "rouges" et "rouge écarlate", soit le Brésil, la Russie, l'Afrique du Sud, le Botswana, l'Eswatini, l'Île Maurice, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la Zambie, le Zimbabwe, le Pakistan et l'Afghanistan. Mais ne l'interdit pas. Les voyages sont possibles pour les vaccinés et les non vaccinés mais les règles divergent selon les pays de destination (test exigé à l'embarquement, test exigé à l'arrivée, quarantaine)

Pour se rendre vers un pays classé "orange" et "rouge"

Une preuve de vaccination complète est nécessaire pour les voyageurs, et des tests (avant ou après le voyage) peuvent être demandés, tout comme une quarantaine selon les règles des pays de destination. Pour les non vaccinés, un motif impérieux (les listes sont différentes en fonction de la classification des pays) est nécessaire tout comme un test négatif réalisé moins de 48 heures avant le départ. Des tests aléatoires à l'arrivée peuvent être demandés.

Pour se rendre vers un pays classé "rouge écarlate"

Avec ou sans preuve de vaccination, il faudra avoir un motif impérieux pour se rendre dans l'un des pays de la liste. Des tests (avant ou après le voyage) peuvent être demandés, tout comme une quarantaine selon les règles des pays de destination.

Désormais, toute personne entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h (depuis les pays "rouges écarlates" et le Royaume-Uni) ou 48h (pays "verts", "oranges" et "rouges"). Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

Depuis les pays "rouges écarlates" s'ajoute à l'arrivée en France, en cas de test positif, une mesure d’isolement de 10 jours dans un lieu déterminé par le représentant de l’État dans le département sera prononcée, après examen de la situation individuelle, et contrôlée par les forces de sécurité intérieure.

Air Mauritius confirme par ailleurs que ses opérations pour la France et la Réunion du 4 décembre au 31 décembre sont maintenues. Cependant, les passagers pourront voyager vers les deux destinations sous des motifs impérieux et protocoles sanitaires complémentaires selon les autorités
françaises. 

Vendredi 3 Décembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 03/12/2021 19:52
C'est la faute à Jugnauth.

2.Posté par popo le 04/12/2021 04:37
C’est logique. Vous avez bien fermé vos frontières pendant presque une année pour vous protéger du Covid-19 mais surtout pour être reconnu « safe….. »

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.