Menu

Société

Le directeur de l’Icac, Navin Beekarry découvre l’Amérique


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Avril 2022

Lui, au moins, ne pensait pas se rendre en Inde. Navin Beekarry, directeur de l’Icac, est arrivé à la conclusion que « la population ne veut plus qu’on gaspille son argent ». Merci de ce constat !



Mardi, lors du lancement de l’International Certificate In Corruption Risk Management, il a tenu ces propos d’une clarté absolue. Il a soutenu que dans l’actuel contexte économique difficile, il va falloir évaluer les risques de corruption qui existent dans certains secteurs d’activité.

Pravind Jugnauth renouvelle le contrat de Navin Beekarry; le "Dhobi de classe" de l'Icac

Il soutient qu’il est temps de veiller de près aux contrats d’appel d’offres. Belles paroles qu’il devrait adresser à Baahubali et ses collègues. « Il est temps de revoir nos stratégies et nos outils. Nous n’avons pas d’argent à gaspiller ni de temps à perdre, et le gouvernement n’a pas des ressources illimitées », a-t-il fait comprendre.

Vendredi 29 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.