Menu



Société

Le député Shakeel Mohamed prend l'avion en plein débat budgétaire


Rédigé par E. Moris le Dimanche 20 Juin 2021



Le député Shakeel Mohamed prend l'avion en plein débat budgétaire
L'hiver austral et la chute des températures donnent des envies d'évasion. Alors que le pays traverse une crise économique sans précédent, que des Mauriciens sont toujours bloqués à l'étranger, que d'autres ne peuvent voyager en raison d'une vaccination qui n'est pas validée par l'OMS, le député Shakeel Mohamed prend le large.

Quoi de mieux que de retrouver une vie normale, sans restrictions sanitaires strictes ou couvre-feu ? Cinéma, théâtre, café et restaurants sont de nouveaux ouverts au public en Europe....

C'est sur sa page Facebook, que l'homme a annoncé partir avec femme et enfants pour retrouver sa belle-famille en Europe. Selon le papa, son dernier-né n'a pas encore eu l'occasion d'être présenté à ses grands-parents. Est-ce un motif impérieux ? Oui, à en croire, le député qui a laissé le souk  après sa vive altercation dans la cantine du Parlement. 

Quand il n'est pas en vacances parlementaire, expulsé ou occupé à faire un "walk-out" au Parlement, le député travailliste s'octroie donc des vacances. Rien ne le lui interdit mais c'est à se demander si l'intérêt du pays passe avant quelques caprices d'enfant gâté. Et c'est dans un culot monstre, que le député rouge invite ses "fans" à lui tenir au courant de la situation au pays durant son absence, déclarant dans sa grande magnanimité faire des vidéos pour "garder contact"

Dimanche 20 Juin 2021


1.Posté par PETER KIPKA le 21/06/2021 16:58
Il a bien raison! Il y a des priorites dans la vie...et pour ce qui est de sa presence ,il y a quelques collegues qui vont ramasser pour lui, on connait la musique,et rien de neuf a l'horizon...bonnes vacances a lui et sa famille !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.