Menu


Société

Le chanteur Tony Farla soupçonné de fraude de Rs 87 millions


Rédigé par E. Moris le Jeudi 29 Octobre 2020



Chanteur oui… Espérons qu’il n’est pas aussi fraudeur ! En tout cas, Tony Farla, l’ancien leader du groupe Negro pu la vie, est dans de beaux draps. Il est soupçonné d’une fraude de Rs 87 millions au détriment de Profilage Océan Indien Ltée, son ex-employeur.

Le chanteur sera bientôt entendu par le Central Criminal Investigation Department. Espérons que les policiers soient sensibles à la musique. Au cas contraire, c’est la musique militaire qui sera de rigueur et non les belles musiques du groupe de Tranquebar.

Tony Farla travaillait comme comptable pour la firme. Il aurait falsifié des chèques déjà signés par le directeur. Par exemple, il ajoutait des chiffres aux montants qui figuraient déjà sur les chèques en question. La personne qui touchait l’argent, une somme plus importante que convenu, partageait alors avec Tony Farla. Le problème pour le chanteur c’est que certains bénéficiaires ont déjà tout balancé aux enquêteurs.

L’enquête était au point mort parce que l’artiste se trouvait à l’étranger. Mais à son retour au pays, elle a été relancée. Lorsqu’il sera convoqué au CCID, Tony Farla devra se préparer à donner la performance de sa vie. Son avenir et sa liberté en dépendent !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.