Menu

Société

Le SOS des opérateurs de discothèques


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Mars 2022



C’est vrai qu’ils sont les oubliés de l’histoire de la pandémie. À ce jour, les opérateurs de discothèques et les gérants des clubs privés n’ont pu reprendre leurs pour la reprise de leurs activités.

Ils commencent à donner de la voix. En fin de semaine dernière, ils ont tenu une conférence de presse pour dénoncer la situation actuelle. Ils rappellent qu’ils ne peuvent opérer depuis mars 2021 et qu’ils éprouvent de plus en plus de mal à honorer leurs engagements financiers.

Rappelons que ces propriétaires, regroupés au sein de l’Association of Night Clubs and Private Clubs Owners, veulent envoyer un signal fort au gouvernement. Ils rappellent qu’ils ne bénéficient plus du Wage Assistance Scheme depuis décembre dernier mais que les hôtels, pour leur part, peuvent proposer une piste de danse à leurs clients tout comme les salles de fêtes.

Mercredi 2 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.