Menu

Politique

Le MMM paie cher les investitures accordées à d’illustres inconnus en 2019


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Mars 2022



Akash Beejan a démissionné du MMM. La nouvelle a été annoncée par plusieurs  médias. Mais qui est Akash Beejan ? Vous rappelez-vous de lui ? Nous non ! Après recherches, il a enfin été établi qu’il s’agit d’un des candidats du MMM au no 6 aux dernières élections générales. Tout comme Neera Seebarrun et Nitin Jeeha. 

Mais qui diable est cet Akash Beejan ? C’est un professionnel du secteur informatique, qui était colistier de Madan Dulloo en 2019. Dulloo parti, Beejan a-t-il décidé également de prendre la porte ? Bonne question. Sauf que personne ne se rappelle de Beejan. De toute façon, à force de voir ses membres claquer la porte, Paul Bérenger devrait faire installer des portes style Saloon du far west. Cela fera moins de bruit. 

Il est vrai que le MSM, Gooljaury en tête, aidé de quelques croupions, font payer au MMM ce qu’il a subi de 2005 à 2014. On peut comprendre. Mais faire passer des inconnus pour des stars de la politique. C’est abêtissant. C’est ahurissant aussi à quel point certains médias, même ceux qui ne sont pas proches du MSM, raffolent de ces démissions du MMM. C’est comme si vous aviez un cochon et lui mettez un mimi. Cela ne l’empêchera pas de retourner patauger dans la boue. 

C’est désolant aussi de revoir les dirigeants du MMM ressortir le fameux argument. Pour Beejan, ils soutiennent qu’il n’était plus membre du MMM depuis les élections de 2019. Le drame, c’est que les Guness, Bhagwan et consorts ne voient pas l’ironie de la situation. Vous accordez une investiture à un inconnu. Il vous quitte supposément juste après les élections. Et près de trois ans après, le voilà qui démissionne avec fracas en claquant une porte qui n’existe même pas. On nage en plein délire. 

Le drame, c’est que des journalistes vont se rendre à la conférence du démissionnaire et l’entendre débiter toutes sortes de conneries… alors qu’il l’a bouclé pendant tout ce temps. Le MMM n’a que ce qu’il mérite, c’est un fait ! Le MSM se retrouve avec des joueurs de cinquième catégorie, des types prêts à vendre père et mère, c’est bien aussi. Ils seront en bonne compagnie avec Gooljaury. Le PTr se retrouve avec un leader même pas foutu de payer l’avion médicalisé qui l’a transporté en Inde. 

La population a la classe politique qu’elle mérite. Elle a aussi la classe journalistique qu’elle mérite aussi. Celle qui ne connaissait pas Beejan et qui va pourtant ériger ses propos en paroles d’évangiles. 

Vendredi 4 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.