Menu

Faits Divers

La policière qui fait passer des vessies pour des lanternes


Rédigé par E. Moris le Lundi 14 Mars 2022



Une policière a été interdite d’accès sur son lieu travail, soit le poste de Pailles, car elle n’avait pas obtenu sa booster dose.

Elle a consigné une Precautionary Measure  au poste de police des Casernes centrales le même jour. Elle affirme qu’elle était souffrante le 14 janvier. De ce fait, elle n’avait pu effectuer sa troisième dose de vaccin. Ses collègues, dit-elle, étaient au courant. Elle affirme qu’aucun haut gradé ne lui a dit qu’elle serait passible de sanctions.

Rappelons que depuis le 19 février, il faut avoir un booster dose pour être considéré comme ʹfully vaccinatedʹ contre la Covid-19. On peut comprendre qu’elle use de tous les arguments possibles. Mais qu’une policière vienne dire qu’elle ne savait pas qu’elle devait faire le vaccin pour être considéré comme totalement vaccinée et ainsi avoir accès à son lieu de travail, il faut vraiment avoir du toupet. Une policière qui plus est ! Ce qui se passe, c’est que, comme dans nombre d’endroits, personne ne vérifie le statut vaccinal…

Lundi 14 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.