Menu


Faits Divers

La descente aux enfers pour le chanteur Don Panik arrêté de nouveau pour vol


Rédigé par E. Moris le Mardi 25 Février 2020



Louis Steward David, plus connu comme Don Panik son nom de scène, a été arrêté et accusé de vol
en décembre dernier dans une boutique à Quatre-Bornes.

Don Panik a avoué avoir volé plusieurs bouteilles de boissons alcoolisées, des cartes prépayées, des produits alimentaires ainsi qu’une somme de Rs 8 000. Ces produits qui valent au total Rs 44,800 ont été retrouvés. Il est maintenu en cellule policière en attendant sa comparution en cour.

Le chanteur au lourd passé judiciaire.

Agression d’une touriste à Henrietta, vol avec violence sur une adolescente, agression alléguée des employés de la MASA pour une affaire de chèque.

Etoile montante de la musique locale, sa dégringolade avait été rapide après son arrestation pour une affaire de vol à l’arraché. La fois précédente, il avait plaidé la folie passagère et avait envoyé ce message à ses fans : « Rappelez-vous de moi en tant qu’artiste et non comme délinquant »

Malheureusement les démons de la drogue ont de nouveau fait plonger cet enfant de Résidence Kennedy dans les méandres de l'enfer. 

Le chanteur et danseur réputé pour l’intensité de ses textes, qui jouissait d’une bonne réputation, avait surpris plus d’un en avouant sans tabou, son addiction pour la drogue. Il avait raconté le cercle vicieux dans lequel il avait basculé puis son combat permanent pour tenir la tête hors de l'eau. Malgré une vigilance de tous les instants, il faut croire que celui qui voulait en découdre avec la fatalité, n'a pas pu surmonter cet obstacle. 

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.