Economie

La MauBank conteste une décision de la cour industrielle

Samedi 3 Août 2019

La banque s’en remet à la cour suprême. Cela concerne la réclamation de Rs 34,8 millions que Rajiv Kumar Beeharry intente à MauBank devant la cour industrielle.

L’ancien Chief Executive Officer estime avoir été injustement licencié de la défunte Mauritius Post and Cooperative Bank le 22 décembre 2014. C’est-à-dire peu après l’entrée en fonction du nouveau gouvernement.

La procédure est désormais dirigée contre la MauBank, qui a repris les activités de la MPCB. Le procès n’a pas encore été pris sur le fond. Et la MauBank Ltd a voulu apporter certains amendements à sa défense initiale. Sauf que la magistrate Kesnaytee Bissoomauth, de la cour industrielle, lui a refusé ce droit dans une décision rendue le 11 juillet 2019.

Insatisfaite, la MauBank s’est donc tournée vers la Cour suprême. Une motion a été présentée au chef juge Eddy Balancy. La motion est dirigée contre Rajiv Kumar Beeharry, avec pour co-défenderesse la magistrate Kesnaytee Bissoonauth.

La motion a été appelée mardi. Ce jour-là, le représentant légal de Rajiv Kumar Beeharry a demandé un délai au chef juge pour qu’il objecte à la motion de la MauBank Ltd. Il va présenter un contre-affidavit. La motion sera maintenant appelée le 2 septembre 2019.

Le représentant légal de la magistrate Bissoonauth a indiqué que sa client s’en remet à la décision de la Cour suprême.

Rédigé par E. Moris le Samedi 3 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.