Menu

Société

L'île Maurice vit sur les emprunts qui représentent près de 47 % des recettes publiques


Rédigé par E. Moris le Mardi 29 Mars 2022



L’état des finances du pays au 30 juin 2021 n’est pas au  mieux. Certes, les chiffres peuvent donner l’impression que tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais la réalité montre tout autre chose.

Dans son rapport, le bureau de l’Audit a souligné la forte dépendance sur les emprunts qui représentent près de 47 % des recettes publiques totales pour l'année 2020-21. Le rapport indique que les dépenses publiques ont drastiquement augmenté en l’espace d’une année, passant de Rs 189,6 milliards en 2019-20 à Rs 297,3 milliards en 2020-21. Rien que le remboursement de la dette publique et le paiement des pensions pour les anciens agents publics ont totalisé Rs 120,7 milliards, soit 40,6 % des dépenses publiques totales. 

Le rapport souligne que les recettes publiques ont augmenté, passant de Rs 178,9 milliards en 2019-2020 à Rs 289,1 milliards en 2020-21. Mais 47% de ces recettes proviennent d’emprunts, qui sont passés de Rs 56,9 milliards en 2019-20 à Rs 135 milliards en 2020-21. 

Pour ce qui est des recettes fiscales, elles ont chuté de 6,3 %, passant de Rs 91,8 milliards en 2019-20 à Rs 86 milliards en 2020-21. Le rapport de l’Audit rappelle que le gouvernement a reçu une contribution unique de Rs 55 milliards de la Banque de Maurice en 2020-21.

Mardi 29 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.