Menu



Société

L'île Maurice sur la liste noire de l'UE : Nando Bodha demande l'aide du ministre des Affaires étrangères japonais


Rédigé par E. Moris le Lundi 14 Décembre 2020



En visite officielle du 12 au 13 décembre sur l'île, Toshimitsu Motegi, ministre des Affaires étrangères japonais, a participé à une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans la matinée de dimanche à  Clarisse House, Vacoas, puis s'est rendu à Rivière-des-Créoles pour faire le point sur la situation après le naufrage du MV Wakashio. 

Une session de travail a également eu lieu avec son homologue mauricien, Nando Bodha, ainsi qu’avec le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, et celui de l’Environnement, Kavy Ramano. Un accord de dons de l'ordre de Rs 240 millions a été signé entre les deux pays qui sera utilisée pour l’acquisition d’équipements en relation avec des projets pour la prévention des catastrophes naturelles (lutte comme la montée des eaux et les cyclones) à Maurice.

Nando Bodha a annoncé qu’une délégation comprenant des représentants du secteur public et du privé du Japon viendrait à Maurice en février prochain en vue des investissements sur l'île.

« Nous avons également demandé au gouvernement japonais de soutenir Maurice dans ses efforts pour sortir de la liste noire de l’Union européenne », a déclaré Nando Bodha. 

Rappelons que Toshimitsu Motegi effectue sa tournée africaine qui va le mener également en Tunisie, au Mozambique et en Afrique du Sud.


 
 

Lundi 14 Décembre 2020


1.Posté par Caro le 14/12/2020 13:32
« Nous avons également demandé au gouvernement japonais de soutenir Maurice dans ses efforts pour sortir de la liste noire de l’Union européenne », a déclaré Nando Bodha.
Pourquoi pas demander directement à l UE à vous sortir de la merde!

2.Posté par Teeriivengadum le 15/12/2020 07:37
Be normal Bordha inn plain ek pravind et pe dire banne etranzer vine aider a cause li fine trouve enn l’autre moyen baise cash. Li ek so fame sitant zotte khakhoo pou cash zotte kapave fair zis tous.

Pareile comment li ek so fame in bien manz cash pou bois de rose, alle check so la caz ek so bofrere so chateaux siouplay.

Mazerati boys ek vacoas cooperative. Li fair so fame fair tou travaille sous tapis et zotte fine baiZe beaucoup cash lor sa ponzi la ek l’heure la decrale zotte victims, quand en veriter so famme gagne commission ek banne mazerati boys lor tous dimoune ki investi dans ponzi. Et pas finis so madam pas conner ki magic li inne fair ki SAJ ecoute li bien, quand banne mazerati boys fair zotte ponzi so opening SAj missier ek madam borda divans divans comme si zafair la pou zotte sa.

Moto ecole, sa tou dimoune deja conner lor sa ki li ek so special advisor frauder ki ti mmm aster so personal advisor inn bien ramaser. En retour adviser so femme gagne travaille senior level dans gov.

Fitness centre, big money sa alors bordha bour so talon bien haute et gagne commission.

Affair 19milion bordha et Saj bien nana dans zavoka so la caz, bien coz cash, mais quand kaka faner zotte dire zavoka pas Bon, batchara fou li dehor. Grand baguare entre zavoka et Bordha zis pou show bien sure.

Kote ena scandal enna bordha, li meme chef orchestre mais bien malin pou tire so lecor. Li coz grand grand coze so zenfan illegitime travaille grand grand post dans gouvernement et tous dimoune bizain alle travaille attendant meme si ou ena grand grand certificat.

Fair so maitress gagne zoli contra, malgres ki sa feme la so la geulle plis pire ki enn Lichien so TF mais ki pou dire kapave li trouve sa pli bien ki so fame gourman ki ena enn trait bef.

Ena trop pou ecrire lor li, tous so banne agents, clerk, famille tous foufe...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.