Menu



Société

L'île Maurice imposera 3 tests PCR aux touristes vaccinés et...à leurs frais


Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Septembre 2021



Le ministre du Tourisme Steven Obeegadoo a annoncé ce jeudi 16 septembre, le protocole sanitaire instauré par les autorités mauriciennes pour la réouverture des frontières prévue le 1er octobre. 

Les visiteurs vaccinés devront se munir de leur carte vaccinale contre la Covid-19, un test PCR négatif effectué 72 heures avant de quitter le dernier lieu d’embarcation et le port du masque obligatoire. A leur arrivée, rebelote, les touristes seront soumis à un test PCR , puis un autre le 4e jour... à leurs frais ! 

Les visiteurs non-vaccinés devront d’abord respecter la période de quarantaine qu’est de 14 jours dans un hôtel désigné centre de quarantaine. Leur réservation comprend aussi les repas et les transferts. Ils devront rester dans leur chambre pendant 14 jours. Si leur test PCR est négatif après 14 jours, ils pourront visiter les différentes attractions de l’île et changer d’hôtel s’ils le souhaitent.   
 

Jeudi 16 Septembre 2021


1.Posté par jean fred le 17/09/2021 10:08
Ils nous prennent pour des imbéciles ou quoi ces dirigeants mauriciens 3 test PCR à notre frais plus encore le tarifs de l’hôtel .Le mieux c'est qu'il n'ouvre pas leur frontière et ils continuent de sombrer vers la catastrophe économique car le tourisme représente plus de 3/4 de leurs économies. Mais ce n'est pas tout si vous tomber malade du covid la-bas aie aie aie vous etes foutu car leur hopitaux ne semble guère fiable à en croire pour preuve un ancien premier ministre c'est tiré vers l'inde pour se faire soigner. C'est dire le niveau de la médecine dans ce pays.

2.Posté par PETER KIPKA le 17/09/2021 11:46
Et il en est quoi de l'auto-isolation de 5 jours qui est a lire dans quelques medias ???? entre l'arrivee et le test du 5 e jour ?????

3.Posté par Yannick le 17/09/2021 13:47
What a way to lose business !!! I guess they really don’t want tourists to come visit !! Time to cancel your tickets!!!!!!

4.Posté par Sookmaneea le 17/09/2021 15:29
Et ceux qui viennent pour 3 jours

5.Posté par dimity le 17/09/2021 17:48
ben simple on reste la case

6.Posté par Oufti le 17/09/2021 17:51
Un gouvernement de fous ! Placé en Liste rouge covid par les USA en plus de risquer sa vie sur ce caillou de moins en moins accueillant il faut dépenser une fortune pour s’y rendre : billet d’avion hors de prix, quarantaine en hôtel hors de prix, et 3 tests PCR à la charge du pigeon qui s’y rendrait ! Un gouvernement de pieds nickelés . Pauvre peuple Mauricien qui subit un régime autoritaire incompétent

7.Posté par hoarau le 17/09/2021 19:12
a la Reuinion, Je relève en effet qu’en cette fin du mois d’août 2021, la pandémie est loin d’être terminée, notamment avec la montée en force du variant Delta, plus transmissible de 40 à 60% par rapport au variant Alpha. Responsable de la quatrième vague épidémique de la Covid en France depuis le mois de juillet 2021, ce variant aussi contagieux, dit-on, que la varicelle, est en train de s’imposer un peu partout.
Selon diverses études, il circule intensément chez les enfants et les adolescents, sans conséquences pour eux, mais qui vont le transmettre aux adultes, qui en pàtiront gravement.
Les victimes, comme aux Antilles et en Polynésie française où la situation sanitaire est catastrophique, se trouvent principalement chez les personnes non-vaccinées (98% des patients admis en réanimation ne sont pas vaccinés), tout en touchant les personnes de plus en plus jeunes. C’est une épidémie de personnes non-vaccinées, déclare le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu (Le Quotidien, 02/09/2021).

Certes, parmi les personnes hospitalisées, on trouve quelques personnes vaccinées. C’était prévisible, car aucun vaccin n’est efficace à 100%. Différentes études et enquêtes attestent l’efficacité des vaccins autorisés pour prévenir les complications et les décès, tout en réduisant le risque de transmission et d’hospitalisation. Bref, le rapport bénéfice /risque est en faveur de la vaccination.
La chute spectaculaire de la mortalité due au Covid-19 dans les Ehpad après les premiers mois de vaccination est un bon exemple pour illustrer l’efficacité de cet outil pour éviter le risque de formes graves de la maladie et d’en mourir.

Il y a donc impérieuse nécessité de vacciner les scolarisés


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.