Menu



Société

L'île Maurice classée sur la liste rouge écarlate : une rencontre sollicitée avec l’ambassadrice de France


Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Décembre 2021



Écarlate est un bien joli nom ! Mais être placé sur la liste rouge écarlate de la France, c’est pas tellement chic. C’est ce que la Mauritius Tourism Promotion Authority et l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice souhaitent transmettre à la France.

Pour cela, les deux organismes ont sollicité une rencontre officielle avec l’ambassadrice de France à Maurice. C’est du moins ce qui est indiqué dans un communiqué conjoint. Reste à savoir si Son Excellence est disposée à rencontrer des personnes se trouvant dans la zone écarlate. En tout cas, c’est réellement un sale coup pour l’industrie touristique. En même temps, le Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, qui se trouve actuellement en Espagne où il participe à l'Assemblée générale de l'organisation mondiale du tourisme, a rencontré Jean-Baptiste Lemoyne, ministre du tourisme français.

Vendredi 3 Décembre 2021


1.Posté par Gramoune le 03/12/2021 13:33
Si le gouvernement mauricien était "transparent" sur les chiffres relatifs au
Covid, depuis le début, il ne serait pas sur la "liste rouge" pour beaucoup
de pays (surtout européens, les meilleurs clients pour l'île). Mais, à force de
"falsifier" aussi bien les bienfaits des vaccins (sinopharm et autres), et le
nombre de décès (officiellement 300, alors que tous les médias mauriciens
parlent de + de 1 000), la "magouille" mauricienne vient de se rendre compte
que plus personne n'y croit (sauf les officiels péi). Dommage pour le peuple
mauricien qui mérite mieux.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 03/12/2021 19:54
C'est la faute à Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.