Menu

Société

L'île Maurice au coeur d'un scandale de pornographie sur Telegram


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Mars 2021

Un immense scandale de pédopornographie ébranle l'île Maurice après la mise à jour de plusieurs groupes partageant des photos dénudées de jeunes filles et femmes mauriciennes.



Des membres d’un groupe de la messagerie Telegram qui ont partagé des photos dénudées de femmes et de filles mauriciennes sont dans le collimateur de la police criminelle.

L’affaire suscite un grand émoi à l'ère des #MeToo. 

Des jeunes filles mauriciennes se livrant à de la e-prostitution, moyennant une certaine somme d’argent, proposent des photos dénudées, des vidéos pornographiques et même du sex chat. Sauf que des clients pervers ont décidé de stocker ces photos et autres vidéos, qu’ils s’échangent sur Telegram. 

Leur combine a été exposée

D’autres internautes ont alors décidé d’exposer les petits futés. Une page humoristique, baptisée « #Exposetomaniak », a été lancée dans la nuit de dimanche à lundi sur Facebook. Les identités de certains des petits malins ont été divulguées. 

Si le groupe comprenant plus d'un millier de membres, a été désactivé sur Telegram, selon les dernières informations, d’autres groupes ont été créés avec le même objectif. De plus, des femmes dont les photos ont été échangées, ont commencé à témoigner sur les réseaux sociaux balançant les "porcs".

L’agence Computer Emergency Response Team  (CERT-MU) a annoncé avoir sollicité Telegram, ce mardi 23 mars, afin de bloquer huit groupes de conversation, qui ont été identifiés.

CERT-MU en profite pour rappeler que le partage de photos ou vidéos intimes d’une personne sans son consentement est une violation de l’« Information and Communication Technologies Act ». Une personne jugée coupable de ce délit encourt une peine d’emprisonnement maximale de 10 ans et d’une amende pouvant aller jusqu’à Rs 1 million.

Par ailleurs la cellule de communication de la police, assure qu’une enquête policière a été initiée. Le dossier a été transmis à la Cybercrime Unit. Les victimes sont invitées à porter plainte.

 

Mardi 23 Mars 2021


1.Posté par Tarzan le 24/03/2021 02:14
problème ou problémeS ?


pourquoi de jeunes femmes en arrivent a ces extremes?
Si le gouvernement de leur pays et/ou leur famille avaient a faire de
ces victimes en fournissant le minimum social et un niveau de vie décent/agréable
ce genre d abus ne se produraient pas .
Les Responsables ne sont donc pas uniquement ces hommes cochons qui profitent de la misère de l humanité
Mais aussi les autres hommes et femmes
a des postes de pouvoir ainsi que l executif sous leur ordre
qui contribuent indirectement a l éternel misére des personnes les plus vulnerables et qui font tourner les roues d un system imparfait.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.