Menu



Faits Divers

L’ex-ministre Hervé Aimée accusé de vandalisme


Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Juillet 2021



Il est connu pour sa grande gueule. Et ce n’est pas la première plainte dont il fait l’objet. L’ancien ministre Hervé Aimée et son frère Christian sont accusés de vandalisme.

C’est une jeune femme de 18 ans, habitant Bambous, qui a porté plainte. Elle affirme être traumatisée après que plusieurs individus armés de sabre et de gourdins ont débarqué chez elle le vendredi 16 juillet dernier. Parmi eux, dit-elle dans la plainte, se trouvaient l’ex-ministre et son frère. 

Le groupe cherchait son père, qui n’était pas présent à la maison au  moment des faits, soutient la jeune femme. Deux des individus ont alors saccagé une table et l’ont malmenée.  La plaignante soutient que les relations entre l’ex-ministre et sa famille ne sont pas au beau fixe. L’utilisation d’un chemin est source de grief entre les deux familles. Hervé Aimée n’a pas voulu commenter l’affaire dans les médias. Il soutient qu’il va, à son tour, porter plainte à la Cyber Crime Unit.

Lundi 19 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.