Menu



Société

L'évacuation sanitaire en jet privé de Navin Ramgoolam est digne d'un chef d'Etat


Rédigé par E. Moris le Mercredi 8 Septembre 2021



« No. 10 stands with you. Get well soon »
« No. 10 stands with you. Get well soon »
De mémoire, un départ à Plaisance n'a jamais été aussi médiatisé depuis le 9 septembre 2019, lors de la présence du Pape François à l'île Maurice.

Après plusieurs péripéties digne d'un mauvais feuilleton, l'ancien Premier ministre est enfin dans l'avion pour son évacuation sanitaire vers l'Inde. Navin Ramgoolam, admis depuis vendredi, à l'Isolation Ward de l'hôpital privé Wellkin, à Moka, après avoir contracté le Covid-19 a été transféré à l’aéroport SSR. C’est à bord d’un vol de SpiceJet qu’il doit rejoindre la Grande péninsule direction l'All India Institute of Medical Sciences, à New Delhi.  

Un cortège d'urgence médicale, suivie par la police a escorté le leader du Parti travailliste vers l’aéroport de Plaisance. Tous les médias locaux ont été dépêchés avec des caméras embarqués pour suivre ce départ suivi en direct.

Un départ grâce à la collaboration de la Haute-commission indienne Nandini Singla, qui a pu organiser les services d'un avion médicalisé. Rappelons que les frais de ce transfert seront garantis par le gouvernement mauricien. Le leader des rouges procèdera par la suite au remboursement. Il sera accompagné en Inde de son médecin anesthésiste et du personnel médical indien. 

C’est à bord du Boeing 737-8GJ, de la compagnie aérienne Indien Spice Jet, que Navin Ramgoolam fera le voyage. 
 
Dès son arrivée à l’aéroport de New-Delhi, une équipe médicale attendra le leader du PTr pour le transporter à l’All India Institute of Medical Sciences à bord d’une ambulance équipée et dédiée pour des patients atteints du Covid-19. Il recevra des soins dès son arrivée. 




Mercredi 8 Septembre 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 09/09/2021 12:14
en meme temps le GVT et la police detiennent Rs200M de navin ..
donc ce sera retenu sur sa creance..
mais un voyage a la Renyon aurait couté bien moins cher, et les soins y sont d'aussi bonne qualité ad minima..

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.