Menu

Société

L’équipage du bateau fantôme au large d'Agaléga peut quitter le pays… mais comment


Rédigé par E. Moris le Mercredi 30 Mars 2022



Les membres d’équipage pourront quitter le pays. Mais qu’en est-il du bateau ? Les neuf marins interpellés sur un bateau sans papier au large d’Agalega en janvier pourront prochainement quitter Maurice. Cela, après que le Central CID soit arrivé à la conclusion que rien ne permet de dire que l’équipage se livrait à une quelconque activité illégale.

Les membres d’équipage, qui parlent farsi, ont déclaré être iraniens. Ils ont ajouté qu’ils travaillent pour le compte d’une compagnie pakistanaise. Apparemment, ils avaient eu pour mission de se lancer à la recherche d’un autre bateau de la compagnie. Celui-ci avait disparu en mer. Même Interpol n’a rien pu trouver contre les membres d’équipage, dont le navire avait été intercepté par le CGS Barracuda.

Mais qu’en sera-t-il du bateau ? Il se trouve toujours au port. Le problème, c’est qu’il n’a pas de papier… Les membres d’équipage non plus ! À moins que ces marins fantômes ne reprennent leur navire fantôme, il n’y a pas beaucoup d’options quant à un départ. En tout cas, ce ne sera pas par avion.

Mercredi 30 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.