Menu


Politique

L’autosuffisance alimentaire, le maître-mot de l’après-Covid-19


Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Mai 2020



« Nous devons produire un maximum de ce que nous consommons ! » C’est le message lancé par le leader du MMM sur sa vidéo, devenue quotidienne, sur Facebook.

Paul Bérenger est dorénavant un activiste de l’autosuffisance alimentaire. De ce fait, dit-il, il faut booster la production locale car une trop grande dépendance sur les pays étrangers pour assurer notre alimentation comporte des risques.

Pour lui, « la crise du coronavirus est venue nous rappeler » les inconvénients de cette grande dépendance. Ainsi, Paul Bérenger prêche pour la mise sur pied d’un comité national pour la sécurité alimentaire, présidé par le Premier ministre du pays et comprenant des ministres, le leader et des membres de l’opposition, des représentants du secteur privé et des corps paraétatique concernés, mais aussi les ONGs, les planteurs et les syndicats.

Pour Paul Bérenger, Maurice doit arriver à produire un maximum de légumes, soit des pommes de terre, du maïs, du manioc, l’«arouille», le fruit-à-pain, les fruits en général, ainsi que les viande. Et le pays devrait trouver les moyens pour devenir autosuffisant en poissons et fruits de mer.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.