Menu



Société

L'affaire Sumputh et Choomka au point mort


Rédigé par E. Moris le Mardi 17 Septembre 2019



Le député du MMM, Rajesh Bhagwan, a adressé, hier mardi au Parlement, une question au Premier ministre sur le cas de Youshreen Choomka, ancienne directrice de l’Independent Broadcasting Authority et qui fait l’objet d’un Fact Finding Committee.

Cette dernière est soupçonnée d’avoir utilisé son poste de directrice de l’IBA en mai 2017 pour offrir ses services d’avocate à des investisseurs étrangers.

Selon Rajesh Bhagwan Youshreen Choomka et sa famille vont immigrer au Canada. Le Premier ministre dit ne pas être au courant de cette démarche.

Concernant l'affaire Sumputh, le député mauve de Beau-Bassin/Rose-Hill, souhaitait savoir où en est l'enquête (Fact Finding Committee (FFC), institué sur Vijaya Sumputh, ancienne directrice du Trust Fund for Specialised Care, il y a déjà deux ans.

"Traînent-elles parce que des membres de l’alliance MSM-ML sont concernés ?"

Pravind Jugnauth s’est toutefois contenté de rappeler que l’enquête suit son cours. Et qu’il n’a «aucun contrôle» sur l’ICAC. Il a évoqué la section 81 de la Prevention of Corruption Act (Poca), où il ne peut obtenir des informations au sujet des enquêtes en cours. Tout comme il a refusé de rendre publiques les conclusions du rapport du FFC qui est «confidentiel».

Pour rappel cette enquête avait été institué par le gouvernement pour faire la lumière sur le salaire mensuel de Vijaya Sumputh, qui était passé de Rs 200 200 à Rs 323 200 en mars 2017.

Mardi 17 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.