Menu

Société

L’affaire Saint-Louis n’est pas terminée : de nouvelles arrestations sont à prévoir


Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Décembre 2021



Narainduth Seeram ne serait pas le seul cadre de l’ex-compagnie Pad & Co à découvrir l’expérience unique d’une mise en inculpation provisoire devant la justice.

Apparemment, nombre de ses collègues ayant travaillé sur le dossier de la centrale Saint Louis pourraient être inquiétés par l’Independent Commission against Corruption. D’ailleurs, les enquêteurs de l’Icac s’intéressent de près aux comptes de ces cadres. Apparemment, la technique utilisée est le gonflement des prix. Le montant supplémentaire comprend la rémunération illégale. Notons que plus de 10 personnes ont été arrêtées jusqu’ici dans le cadre de cette enquête.

Vendredi 10 Décembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/12/2021 11:22
C'est la faute à Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.