Economie

L'actualité vue autrement : Anoop Nilamber, nouveau CEO de la MauBank est interdit bancaire

Jeudi 20 Septembre 2018

Voilà une révélation bien embarrassante. Alors que le secteur bancaire est déjà fragilisé par les scandales de blanchiment d'argent et des démissions à la pelle. La nomination d’Anoop Nilamber au poste de Chief Executive Officer (CEO) de la MauBank était, elle, annoncée comme un changement pour une meilleure stabilité.

Celui qui succède à Sridhar Nagarajan dont le contrat pour un nouveau mandat de trois ans n’a pas été renouvelé par le gouvernement, se retrouve dans la tourmente avant même de s'installer dans le fauteuil de Chief Executive Officier !

Il serait interdit bancaire jusqu’en 2020 par la Banque de France.

Suite aux révélations de l'express, Anoop Nilamber a été contraint de mettre le cap hier soir sur Paris en vue de récupérer le document auprès de la Banque de France qui pourrait éventuellement suspendre l’interdiction bancaire qui pèse sur lui.

Une démarche entreprise même si dans les colonnes du journal, il déclarait que le montant du chèque en question, soit 1 000 euros, «n’est pas dramatique».

Les chasseurs de tête lors du recrutement de l'homme "providentiel" soulève de sérieuses interrogations.

Aucune suspension pour l'heure le concernant depuis qu'une enquête a été initiée par la Banque centrale, mais cet "incident" entache grandement la réputation du futur CEO de la Maubak.

" Enfin une banque qui donne sa chance, même aux interdits bancaires..."
 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 20 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.