Politique

Joe Lesjongard probablement élu Deputy Speaker demain

Lundi 15 Octobre 2018

Il n’y aura pas de surprise ! Joe Lesjongard sera le nouveau Deputy Speaker demain. L’opposition ne fera pas, comme ce fut le cas le 31 juillet, de contre-proposition. Ce qui fait que l’élection de Joe Lesjongard ne posera pas de problème ce mardi.


Le MMM songeait, à un certain moment, à consulter les autres partis de l’opposition pour choisir un candidat qui sera présenté, histoire de perturber l’élection du député du No 14. Mais les Mauves n’ont pas joint l’acte à la parole.

Quant au PMSD, il estime que c’est une perte de temps. Idem pour les Rouges. Les événements survenus le 31 juillet y sont certainement pour quelque chose.

Rappelons qu’au moment du vote, l’opposition a présenté Ritesh Ramful, député travailliste, comme candidat au poste de Deputy Speaker. Évidemment, les divers partis opposés au gouvernement ne pensaient pas une seule seconde que Ramful allait l’emporter. Mais le décompte des voix allaient donner une indication si tous les députés de la majorité soutenaient le candidat Bobby Hurrerram. Ce dernier a été élu avec une large majorité.

Joe Lesjongard le transfuge

Joe Lesjongard est considéré comme un transfuge, pire une girouette politique. Il avait commencé sa carrière politique au MSM, où il a même accédé au poste de président.

Puis, après deux mandats, il a quitté le MSM pour le MMM, sous la bannière de qui il s’était fait élire en 2014. Par la suite, il a quitté le MMM pour aller fonder le Mouvement patriotique avec Alan Ganoo et compagnie. Enfin, il a quitté le MP pour retourner au bercail du MSM, grâce à qui il devient Deputy Speaker.

C’est dire pourquoi il n’est pas très aimé par les partis de l’opposition !

Rédigé par E. Moris le Lundi 15 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.