Menu

Société

Incendie aux Casernes centrales : La faute à un matelas, selon la police


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Juillet 2022



L’incendie qui a ravagé toute une aile des Casernes centrales a démarré à partir d’un matelas. C’est la thèse privilégiée. C’est encore la thèse confirmée par nul autre que le commissaire de police, Anil Kumar Dip.

Rappelons que la police a tenu, depuis mardi, à souligner que même si les dégâts sont conséquents, aucun document de valeur n’a été détruit. Le commissaire de police, précisons-le, a ordonné une enquête. Il ressort, de prime abord, que les bâtiments touchés par les flammes ne détiennent pas de Fire Certificate. En tout cas, comme nous le disions hier, il n’y a plus aucun obstacle à délocaliser le quartier général de la police à Côte d’Or, comme le souhaitait Pravind Jugnauth depuis un moment.

Jeudi 7 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.