Faits Divers

Incendie à Cité Longère, Baie-du-Tombeau : Polémique sur le retard des pompiers et le manque d'eau

Jeudi 21 Novembre 2019

Un incendie a éclaté à Cité Longères hier, mercredi 20 novembre à Baie du Tombeau peu avant 10 heures. Des maisons, sous tôle et en bois ont pris feu et l’incendie s'est propagé de maison en maison en raison d'un vent violent.


Une vingtaine de familles se retrouvent sans toit, leurs biens personnels détruits par la violence brutale de l'incendie. Les dégâts sont considérables pour ces personnes vivant dans la précarité. Ils sont près de 150 familles à y vivre temporairement depuis un an en attendant un logement social.

Deux bébés en difficulté respiratoires ont été transportés à l'hôpital. Leur état de santé est jugé stable.

Polémique sur le retard des pompiers et le manque d'eau

Les habitants dénoncent l'arrivée tardive et le réservoir d’eau qui n’était qu’à moitié rempli. Qui plus est la présence de la Special Support Unit (SSU) ont mis ces derniers en colère.

L’Assistant Chief Fire Officer, Dorasamy Ayacooty, affirme pour sa part, que le retard des pompiers est dû aux embouteillages à l’heure de pointe du matin. 

A noter que les sapeurs-pompiers ont pu maîtriser l’incendie après plus de trois heures de lutte. Le feu aurait pris dans une des longères de la seconde rangée et les flammes se seraient vite propagées aux autres habitations.

Au total 24 maisonnettes en bois et tôle ont été détruites ou endommagées par l'incendie. Des familles ont été hébergées au centre social Roma, à Riche-Terre dans des conditions précaires. Ils étaient 31 adultes 18 enfants présents.



 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.