Menu



Politique

« Il y a un point d’interrogation sur tout le pays », selon Bérenger


Rédigé par E. Moris le Samedi 28 Août 2021



La direction du MMM était face à la presse ce matin. Paul Bérenger a abordé une série de sujets.

D’abord, sur la situation sanitaire, il a expliqué que le « gouvernement a perdu le contrôle ». Mais il soutient que le pire, c’est qu’il y a une « crise de confiance ». Selon lui, lorsqu’on prend en considération le nombre de cas, d’hospitalisation et de décès, l’on voit que le « gouvernement ne contrôle plus rien ». Il a aussi soutenu qu’il y a eu directives de diminuer le nombre de tests, car cela coûte, tout comme la quarantaine. 

Paul Bérenger a aussi accusé le ministre des Finances d’avoir induit la population en erreur concernant le taux d’inflation et la situation des réserves en devises étrangères. Pour lui, le niveau des devises étrangères a diminué de 500 millions de dollars américains de janvier à juillet 2021. La situation a été atténuée, selon  lui, grâce à l’argent obtenu du Japon mais aussi les emprunts contractés par la Banque de Maurice. 

Pour Paul Bérenger, cette opération a pour but de « camoufler l’augmentation de la dette » mais aussi de permettre au gouvernement d’engranger des milliards de roupies grâce à la TVA. 

Le leader du MMM a aussi critiqué le gouvernement d’avoir se sauver sur « la pension de vieillesse » et sur l’application du rapport du PRB. Il a rappelé le manifeste électoral de l’Alliance Morisyen qui disait, noir sur blanc, que le rapport PRB allait être appliqué en janvier 2021. 

Il a aussi déploré l’arrogance de la ministre de l’Éducation, du Premier ministre et de tout le gouvernement au sujet du refus de modifier le critère obligatoire des 5 credits pour monter le Lower Six. Il a insisté que la pandémie a augmenté les inégalités et affecté davantage les enfants issus de familles modestes. 

Il a aussi dénoncé «  l’absence de largesse d’esprit » de Pravind Jugnauth suite à sa réaction vis-à-vis du président des Seychelles. « De par ses mauvaises manière et sa façon d’être rancunier, il est venu mettre une certaine distance entre deux îles qui ont beaucoup en commun », a-t-il déclaré.

Samedi 28 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.