Menu

Politique

Il ne faut pas oublier la torture, dit Bérenger


Rédigé par E. Moris le Samedi 11 Juin 2022



Le leader du MMM a, lors de son intervention a GRNO hier, insisté que le budget et les mesures sociales annoncées ne doivent pas nous faire oublier les cas de brutalité et de torture policières.

Paul Bérenger a aussi demandé aux magistrats de cesser de donner des jugements basés sur la confession des suspects. Pour lui, ils doivent juger selon les faits et les preuves car beaucoup de suspects, sous la torture, avouent des délits qu’ils n’ont pas commis. Il a déclaré que le Premier ministre ne pouvait dire qu’il ne pouvait être au courant de ces cas de torture et de brutalité policières. « Il est le ministre de l’Intérieur », a déclaré Paul Bérenger qui accuse Pravind Jugnauth d’avoir « soutiré Heman Jangi à la tête du CCID ». Ce dernier, selon le leader du MMM, aurait dû être viré.

Samedi 11 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.