Menu


Société

Il n’y a eu aucune violation du secret bancaire, soutient Laina Rawat


Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Janvier 2020



Dans un affidavit déposé mercredi en cour suprême, la fille du patron du défunt groupe BAI réfute les accusations de violation du secret bancaire.

C’est ce dont l’accuse la Banque centrale, dans un affidavit juré parMahendra Vikramdass Punchoo, Second Deputy Governor. Mais Laina Rawat affirme qu’il n’y a rien de tel et parle de complot politique.

Elle explique qu’elle veut simplement, au nom de Dawood Rawat, empêcher la vente des actifs de la MauBank Ltd.

C’est le juge Nicholas Ohsan-Bellepeau, siégeant en référé, qui est en charge de ce dossier. La mandataire de Dawood Rawat soutient que son père était en possession des documents bancaire « de plein droit ». 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.