Faits Divers

ICAC : Un policier craque et tire un coup de feu pour "effrayer" son épouse

Mardi 21 Mai 2019

Au poste de police de Moka le lundi 20 mai, un constable, qui compte 18 ans de service,  a avoué avoir tiré un coup de feu avec son arme de service lors d'une dispute téléphonique avec son épouse, dans un accès de colère. 

Il souhaitait "effrayer" son épouse et indique qu'il donnera plus de détails par la suite. 
C'est un de ses collègues au siège de la commission anticorruption [Icac] à Réduit qui a alerté sa direction en découvrant qu'il manquait une balle dans le revolver que lui avait remis son collègue. 

Le constable a été examiné par un psychologue et un médecin de la police. 

Une enquête est ouverte...

Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.