Menu



Société

Hippisme: Bud Gujadhur, blanc comme neige


Rédigé par E. Moris le Mardi 13 Octobre 2020



Il est heureux le Bud ! Et pour cause. Il vient d’obtenir gain de cause en cour suprême. L’ex-entraîneur contestait certains paragraphes du rapport de la commission d’enquête, présidée par Rick Parry, dans lesquels il a été désigné comme faisant partie d’une mafia des jeux.

Évidemment, Bud Gujadhur est soulagé que son nom ait été lavé. Car, pleure-t-il, sa famille et moi ont été beaucoup affectés. Les juges Nirmala Devi et Iqbal Maghooa estiment que la commission d’enquête s’est trompée en droit et qu’il n’y a pas eu de justice naturelle en critiquant l’ancien entraîneur sans lui donner l’occasion de se défendre.

Mardi 13 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.