Menu

Politique

Gobin : « Nou pou fer seki bizin fer en temp et lieu »


Rédigé par E. Moris le Mardi 5 Juillet 2022

A la suite des expulsions à la pelle de plusieurs membres de l'opposition, ce mardi au sein de l'assemblée par le Speaker Sooroojdev Phokeer, deux membres de la majorité gouvernementale ont tenté de faire le service après-vente.



Joe Lesjongard, ministre des Utilités publiques et président du Mouvement socialiste militant (MSM) et le Part time Attorney General, Maneesh Gobin étaient face à la presse, après la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition Xavier-Luc Duval, axée sur les allégations portées par le CEO démissionnaire de Mauritius Telecom (MT), Sherry Singh contre le Premier ministre.

Joe Lesjongard est arrivé à la conclusion que les actions de l'opposition était prémédité. Rappelons que des pancartes étaient brandis au sein du Parlement pour protester contre la manière de faire du Speaker. Il n'est pas venu à un esprit aussi malin que Lesjongard, que les membres de l'opposition, compte tenu de l'attitude répétée du Speaker avaient anticipé une éventuelle censure. Et non sans rire, Lesjongard de déclarer : « Sooroojdev Phokeer est guidé par les ‘Standing Orders’. Si ou pa dakor, ou bizin ale zuene li ek deman li.  Bizin respekter decorum de l’Assemblée nationale. »

Prenant pour argent comptant la parole du Premier ministre concernant un projet de cyber-espionnage, les deux ministres campent sur la ligne de Pravind Jugnauth. Il n'y a pas eu de la part du gouvernement  des discussions avec une " foreign party " ou un opérateur local en relation à l’installation des équipements pouvant intercepter ou contrôler le trafic internet.

Joe Lesjongard « …si quelqu’un détient des preuves, qu’il aille de l’avant au niveau des autorités compétentes du pays et donnez des preuves pou kapav demar enn lanket en bonne et due forme ».

Le Part time Attorney General Maneesh Gobin a, pour sa part, « dénoncé les agissements » de l’opposition, qui selon lui, ne font pas « honneur au parlement ». Concernant Sherry Singh, sans même prononcer son nom, il l'a interpellé comme celui qui « bluffe » et a fait valoir que le gouvernement répondra à l’opposition sur le plan politique. « Nou pou fer seki bizin fer en temp et lieu ».

Est-ce une menace de l'Attorney general élu pour défendre les intérêts du peuple et du pays, ou du sbire du MSM, élu pour défendre son leader Pravind Jugnauth ? Ce qui fait dire à ses détracteurs que Gobin devra garder un pied dans les champs de patates et l'autre dans les parcs de cabris. Il serait au moins à sa place pour débiter ses âneries. 
 

Mardi 5 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.