Menu



Divers

[Fleur de Lotus] Covid, je gère !


Rédigé par Fleur de Lotus le Mardi 14 Septembre 2021



En début de soirée du lundi 6 septembre, Steven Obeegadoo prenait la parole sur les ondes de Radio One.

Par curiosité, je me suis laissé entraîner à l’écouter. Il faut dire que c’est un bel hâbleur, avec son orgueil excessif, un chouïa psychédélique, il donne presque l’impression qu’il est convaincu de la bonne gestion de la situation sanitaire par ce gouvernement de sang mêlés. N’hésitant pas à démontrer que c’est lui qui prend les décisions relatives au Covid et non le rikiki Kailesh Jajutpal, qui est bon qu’à lui refiler des chiffres. Car, les protocoles, Steve les connaît par cœur. Les chiffres, Steve les maîtrise. Les prévisions, Steve s’en réfère pour dire que tout est sous contrôle. Il pèse bien ses mots pour enjoliver la réalité, et ne pas mentir. Il est sans doute un meilleur orateur que les Kailesh Jagutpal, Joe Lesjongard ou encore Pravind Jugnauth lui-même. Celui qui ne sait pas est un imbécile, mais celui qui sait et dit rien, est un criminel. N’est-ce pas Steve ? Par ces quelques points de réflexion, vous serez d’avis que la catastrophe sanitaire est à nos portes.

Premièrement, la communication a changé depuis un moment déjà. Y’a plus de cluster, si on devait jouer au jeu graphique de Kailesh Jagutpal et colorier les zones avec des cas positifs en rouge, le pays ressemblera à la correction des rédactions des élèves du SC après le confinement. Le site officiel du gouvernement, besafemoris.mu se veut rassurant, on n’y trouve que le nombre de cas recensés au quotidien. Finies les statistiques, pas un mot sur le nombre total de cas actifs, de décès, rien. La transparence, on oublie. Même les archives des communiqués s’arrêtent au 25 juillet 2021. Comme si avant il n’y avait rien. Covid safe, hein !

Les quelques chiffres restants ne mentent pas et racontent une histoire complétement différente. Si l’on se base uniquement sur le nombre de nouveaux cas quotidiens pour évaluer la situation sanitaire, on se trompe. Et Steve le sait ! Plusieurs pays ont adopté le taux d’incidence hebdomadaire pour évaluer la situation réelle. Cet indice se calcule par la somme de cas recensés pendant les sept derniers jours, sur la moyenne d’une population de 100,000. Il est donc calculé de la manière suivante: (100000 * nombre de cas positifs) / Population.

Les sept jours s’expliquent par le fait que c’est le temps moyen nécessaire pour qu’un individu développe les symptômes et devient vecteur du virus, après une contamination. En 2020, plusieurs états européens avaient estimé qu’un taux d’incidence au-delà de 400 serait critique et exigerait la mise en place de freins sanitaires pour contenir l’épidémie. Ce seuil a été abaissé à 250 en 2021, car tout simplement les hôpitaux n’arrivaient plus à gérer. Actuellement, un indice de 200 représente une situation d’alerte, et un indice de 250 est synonyme de situation critique. Comprenez que les freins sanitaires ne sont pas uniquement les confinements, il y a d’autres mesures telles que le couvre-feu, la distanciation physique dans les transports, etc.

A Maurice, le taux d’incidence était de 48 le 1er août, de 99 le 17 août, et de 186 le 26 août. Steve, une personne aussi pointilleuse et exigeante de ta trempe, tu les connais ces chiffres ! Et si on essaie d’extrapoler la croissance de l’épidémie, en sachant que rien n’a changé au niveau de la mise en place des freins sanitaires, l’île Maurice est dans le rouge !!!

Et hop, la magie de la cuisine a opéré et on nous sort un lapin de la casserole de la cheffe. Le 27 août, le Joomaye annonce que l’île Maurice a atteint l’immunité collective en se basant strictement sur le nombre de personnes vaccinées. Or, l’immunité collective ne dépend pas uniquement du nombre de vaccinés mais aussi de l’efficacité du vaccin utilisé. Ce chiffre n’est pas encore disponible pour le Sputnik, le Covaxin ou encore le Sinopharm… et c’est une des raisons principales qui explique le retard dans la validation de ces vaccins par l’OMS. Steven, t’es toujours là ? 

Du coup, comme Maurice a hypothétiquement atteint l’immunité collective, le ministère de la santé a diminué officiellement le nombre des tests dans les ‘flu centres’ et les hôpitaux. Le contact tracing, c’est aussi aux oubliettes… Et soudain, le nombre de cas qui sont recensés chute. Et le taux d’incidence diminue naturellement depuis cette décision burlesque. Au 10 août, le taux d’incidence est à 134. L’île Maurice de Pravind Jugnauth est le premier pays au monde où le nombre de cas diminue sans la mise en place de freins sanitaires. Ce succès sans précédent nous rappelle la logique scientifique de Trump. Plus on fait des tests, plus on aura des cas. Donc en réduisant le nombre de tests, on aura moins de cas, et on gère ! Bravo Steven, mais tu sais bien que t’es dans la merde. Parce que quand on use de la magie de la cuisine... il y a toujours un prix à payer. Cette envie de gloire de ta personne te coûtera cher, car celui qui sait et dit rien, est un criminel. Et l’île Maurice se souviendra de toi.

Ce tour de passe-passe de la cuisine aura des retombées sur les données statistiques du variant Mu, notre variant local. Car malgré un taux d’incidence faible, le nombre de décès augmente. Si on continue à ce rythme, le variant Mu deviendra le variant le plus mortel au monde… Croyez-vous encore à l’afflux des touristes après le 1er octobre…

Ce gouvernement élaborera toute sorte de prétextes et fera porter le chapeau aux Mauriciens. C’est la faute des Mauriciens si le virus se propage lors des mariages et autres évènements. Sauf aux évènements où sont invités les membres du gouvernement, n’est-ce pas Kalpana Koonjoo Shah? Et la distanciation sociale, elle se respecte chez le marchand de dholl puri et ne sert à rien dans les transports publics. T’en penses quoi Allan Ganoo ?

J’espère sincèrement me tromper. Mais tout indique que l’hypocrisie farouche et l’incompétence innée de nos élus seront payées par des vies, des vies mauriciennes. Et Steven Obeegadoo en sera le visage criminel.

 

Mardi 14 Septembre 2021