Menu

Société

Financement des émeutes en Inde: Maurice dédouané dans l’affaire Hathras, affirme Seeruttun


Rédigé par E. Moris le Vendredi 16 Octobre 2020



Oui, mais le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers se trompe lourdement en mettant le blâme simplement sur la presse indienne.

Il faut rappeler que c’est l’Enforcement Directorate indien, soit la police chargés des délits financiers, qui a dit que 500 millions de roupies indiennes sont passées par Maurice pour atterrir sur les comptes de ceux impliqués dans la soi-disant campagne visant à attiser les désordres d’ordre communautaire dans l’état d’Uttar Pradesh.

Le ministre mauricien soutient que Maurice n’est nullement impliqué, selon une enquête préliminaire. Et Mahen Seeruttun de souligner que les autorités indiennes aussi ont conclu que Maurice n’a rien à voir avec cette histoire. Peut-être que le ministre est mieux renseigné, mais nous n’avons rien vu de tel dans les médias indiens. Mais si l’Enforcement Directorate a pu dire des conneries, allant jusqu’à préciser que l’objectif était d’embarrasser le Yogi Adityanath, chef ministre d’Uttar Pradesh, et le Premier ministre Narendra Modi. Peut-on dire que les responsables des organismes très sérieux en Inde,  tout à Maurice, sont inféodés et disent n’importe quoi ? On peut craindre que la réponse soit oui !

Vendredi 16 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.