Menu



Société

Expulsé de Dubaï, Shameem Korimbocus : "Je j’ai rien à me reprocher"


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Août 2019



48 heures après son arrestation à Dubaï, Shameem Korimbocus a regagné Maurice en compagnie de son jeune fils de 11 ans, ce jeudi matin 1er août sur le vol d’Emirates EK 701.   

Un comité d’accueil était présent à l'aéroport de Plaisance, hormis les proches et la famille, ces avocats Shakeel Mohamed et Assad Peeroo. 

La première déclaration de Shameem Korimbocus face à la presse : "Zot ine pren ene l’amerdement dans Dubaï zot ine emmene dans Moris".  

Il affirme que sa famille est en train d'être détruite, d'autant que son épouse d'origine Philippine est toujours à Dubaï. Shameem Onenonly, était détenu à la prison centrale d’Al Awir. Son épouse s’est acquittée de son billet retour, au cas contraire, le Mauricien serait resté en prison pendant encore une quinzaine de jours.    

"Je j’ai rien à me reprocher. Allez vérifier  à Dubai combien d’Indiens et de Pakistanais critiquent leur gouvernement respectif… Pourquoi je suis le seul à en subir les conséquences. Seul un petit Mauricien qui s’appelle Shameem est sanctionné… Zot fine prend ene l’amerdement à Dubai et zot fine amene li Maurice."

Jeudi 1 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.