Menu



Politique

« Eskadron la, kisanla a la tête ? Mo mem. Mo mem mo a la tête. Mo mem ki a la tête mafia » ironise Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Dimanche 20 Décembre 2020



A l’Avenir, ce dimanche 20 décembre, lors de la célébration des 100 ans de l’Arya Samaj, le Premier ministre a fait ce qu'il sait le mieux faire, profiter d'une tribune pour critiquer ses adversaires politiques et ses détracteurs qui "ébranlent l'harmonie du pays".

Car pour le Premier ministre l'une des priorités du gouvernement, c'est d'améliorer la qualité de vie des mauriciens. « C'est pas enn kestion gagne plus cash pou manger ou pou construit plus. Mo apprécié travay ki bann société pé fer. Tout religion confondues, si nou suivre principes religieux et textes sacrées li pou emmene nou vers enn la limière ek l'éclairage » dit-il.

Pravind Jugnauth a rappelé à ceux qui avaient encore un doute, qu'il compte remplir son mandat de cinq ans. Commentant l'actualité qui monopolise la Une des journaux, lui offrant par ailleurs un sursis salvateur dans l'affaire Angus Road, il a de nouveau pris la défense de son ministre et colistier Yogida Sawmynaden dont le nom est mentionné dans le décès de son agent Kistnen.

Selon lui, ce sont de fausses histoires pour créer la sensation et la psychose et faire avancer un agenda politique. A en croire le Premier ministre, la seule valeur morale demeure l’honnêteté. « La ena dimoun zot pre pou fer politik lor la mor lezot dimoun. Enn de sa ban dimoun ziska lor kadav zot pou marse pou kapav tir enn kapital politik »

« Eskadron la, kisanla a la tête ? Mo mem. Mo mem mo a la tête. Mo mem ki a la tête mafia », ironise le PM.

Pour le Premier ministre, des amalgames grossières sont faites sans aucune preuve, alors que c’est l’enquête qui doit déterminer s’il y a, effectivement, un lien ou non avec la succession de cadavres ces derniers temps. Pravind Jugnauth avoue avoir envie de vomir lorsqu'il a eu connaissance des publications qui circulent impliquant son épouse avec selon lui la complicité de la presse.

« Fine arrive l'heure pou koze care care ».

Pravind Jugnauth : « Avant moi, Sir Anerood Jugnauth ti Premier ministre. Ti ena Navin Ramgoolam aussi ti Premier ministre. Zot aussi fine subir parey kuma moi ».
 

Dimanche 20 Décembre 2020


1.Posté par Karo le 20/12/2020 15:06
Fait pas le malin jugnauth, c est toi le parrain!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.