Menu

Environnement

[En images] La proue du Wakashio coulée au fond de l'océan


Rédigé par E. Moris le Lundi 24 Août 2020

Depuis le 6 août, 200 tonnes de diesel et 3800 d’huile lourde s’échappent des cales du navire battant pavillon panaméen, polluant les côtes du pays.



Ce lundi la proue du Wakashio a disparu dans le fond de l’océan. Une opération de sabordage initiée par les autorités.

Le vraquier échoué sur un récif de Pointe d'Esny depuis le 25 juillet, appartenant à un armateur japonais mais battant pavillon panaméen, voyageait à vide mais transportait 200 tonnes de diesel et 3.800 tonnes d'huile lourde.

Le Wakashio cassé en deux

Depuis cinq jours la Salvage Team a tiré la proue du navire à 13 milles nautiques de Maurice, soit environ 24 kilomètres à l’est de Vieux-Grand-Port. Par ailleurs, la poupe du Wakashio sur le récif de Pointe d’Esny ne contient plus du diesel. 

Le gouvernement mauricien a fait savoir au propriétaire du Wakashio que le navire doit disparaître de nos eaux avant la prochaine saison cyclonique.

L’armateur a été chargé d'achever dans un délai deux mois, le démantèlement de la section arrière du Wakashio, qui se trouve encore sur les récifs du lagon de Pointe d'Esny. Un appel d’offres a été lancé pour démanteler une masse d'environ 8 tonnes dans le respect de la vie marine.

 


Lundi 24 Août 2020


1.Posté par John le 24/08/2020 21:14
Bien triste pour l'ile Maurice et le navire...
La folie humaine...

2.Posté par Didier le 26/08/2020 09:08
Une vraie honte d'agir de la sorte...en 2020 on en est encore à couler les vieux navires en mer...triste monde....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.