Menu

Politique

Elections de 2019 : Roshi Badhain refait le match


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Février 2022



Absent lors de la dernière conférence de presse de l'Espoir pour cause de Covid, le leader du Reform Party était face à la presse ce mercredi pour revenir sur quelques points de l'actualité, l'économie et les futures activités de son parti.

En maître conférencier, Roshi Bhadain, est revenu sur les pétitions électorales, notamment les derniers rebondissements lors du recomptage dans la circonscription n°19 (Stanley / Rose-Hill) . Pour lui, il est clair qu' «on ne peut pas se défendre en parlant d’erreurs humaines». Le leader du Reform Party, estime que par la fonction qu'ils occupent, ils ont un devoir de s'expliquer, soit pour montrer leur incompétence, leur médiocrité, leur défaillance mais qu'on ne lui parle pas d'erreur humaine.

Un appel est donc, lancé au commissaire électoral et l’Electoral Supervisory Commission pour plus de transparence et de crédibilité afin de faire fonctionner la démocratie, face à l'opacité et la méfiance qui règnent auprès de la population.

Roshi Badhain a rappelé que depuis le 13 janvier 2020, il avait mis en exergue de nombreuses anomalies. Notamment le nombre de bulletins dépouillés au n°3 (Port-Louis maritime / Port-Louis est), de 15 951 alors que le nombre de votants était de 15 798 ; au n°5 (Pamplemousses / Triolet) : 48 777 votants et le nombre de bulletins 49 687 et au n°18 (Belle-Rose / Quatre-Bornes) : 33 210 votants pour 33 213 bulletins. C'était déjà une erreur fatale pour les élections, selon Roshi Badhain.

Il souligne aussi qu’après le recomptage au n°19 (Stanley / Rose-Hill), on a dénombré 1 224 bulletins au lieu de 1 200 dans une salle. Selon le leader du Reform party en reprenant les élections depuis 2005 à 2010, il y a eu 62 592 ; 2010 à 2014 :  57 078;  2014 à 2019 : 4744 électeurs. Pour lui, les chiffres n'ont aucun sens. 

En 2018, dans le registre des électeurs, le nombre d'électeurs était 923 316 et en 2014 : 936 975. Soit une baisse de 13673, alors que ce nombre a toujours été en constante augmentation, de 10 000 à 15 000, lors des élections précédentes.

Le leader du Reform Party a aussi révélé que les exportations sont en baisse, sauf celle de singes. Selon lui, l'économie et dans une situation précaire, les indicateurs étaient au rouge bien avant la pandémie. Avec les emprunts de Rs 18 milliards dans la banque centrale en janvier 2020, et de Rs 60 milliards pour passer le Budget. 
 

Mercredi 9 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.