Menu

Politique

Don du sang : le Premier ministre donne de sa personne


Rédigé par E. Moris le Dimanche 30 Janvier 2022



Le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth, quand il n'est pas occupé à inaugurer un autopont ou une route, ou faire des salamalecs avec l'Inde, donne de sa personne en participant au don du sang.

L'exemple est toutefois appréciable car ce n'est pas la première fois. Cette campagne de collecte était organisé par le Rotary Club de Beau Bassin – Rose Hill.

Alors qu'on lui pompait son sang, Pravind Jugnauth n'a pas hésité a lancé une pique envers son ancien allié, le Mouvement Militant Mauricien (MMM) devenu selon lui, le Mouvement Militant Mendiant 

Le tête-à-tête entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam au courant de la semaine n'a pas laissé indifférent Pravind Jugnauth qui a qualifié cette rencontre comme "une véritable comédie de Paul Bérenger. Avant il ne voulait pas de Navin Ramgoolam, maintenant il le veut. Le On/off est de retour”.

Pravind Jugnauth dit laisser le soin à la population de juger "de la manière de faire de Paul Bérenger qui " pe supplier pou kapav fer enn allians. Aujourd’hui le Mouvement Militant Mauricien est devenu le Mouvement Militant Mendiant".

Le Premier ministre, distribuant les bons et mauvais points, a aussi taclé avec une certaine jubilation les "négociations" sous forme de rencontre entre le leader de l'opposition Xavier-Luc Duval et Arvin Boolell, chef de file des rouges. Cette démarche est comme "une cacophonie jamais vu dans l'histoire ".

Dimanche 30 Janvier 2022


1.Posté par Seewoosagur le 30/01/2022 15:55
Il ne fait pas que prendre, il est généreux, il donne aussi.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 30/01/2022 15:56
Après avoir sucé tout le sang des Mauriciens, il en rend un peu.
Culpabilité d'escroc?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.