Menu


Politique

Dispute sur la paternité de l’alliance de l’opposition


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Août 2020



Les trois leaders des partis qui sont dans l’opposition actuellement ont réussi l’impensable. C’est-à-dire concrétiser une alliance inimaginable jusque-là.

Sauf que Paul Bérenger, Navin Ramgoolam et Xavier-Luc Duval ont la partie la plus importante à faire : la justifier auprès de leur électorat respectif. Cela, après avoir réussi à l’entériner auprès de leurs instances.

Ainsi, Navin Ramgoolam a pris la paternité de cette alliance en indiquant hier que c’est lui qui a dit au MMM et au PMSD qu’il fallait se serrer les coudes et faire front commun « pour sauver le pays ». En tout cas, c’est la dernière partie, « sauver le pays », qui peut faire sourciller. Quand des politiciens tentent de sauver le pays, cela finit toujours mal.

Pour Navin Ramgoolam, il faut oublier les différends et les critiques antérieurs pour regarder droit devant. Autre façon de parler de l’intérêt supérieur du pays.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.