Menu



Politique

Dispositif miliaire à Port-Louis : selon Bérenger « L’objectif était de faire peur à la population »


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Janvier 2021



Lors de sa première conférence de l’année 2021, Paul Bérenger a évoqué le déploiement policier de jeudi dans la capitale. Pour lui, c’était « totalement exagéré, inacceptable et très mauvais pour l’image » du pays.

Il soutient également que la présence de snipers sur certains toits d’immeubles  de la capitale relève du jamais-vu à Maurice. Tout ce qui s’est passé, dit-il, donne l’image d’un état-policier, dont l’objectif était « de faire peur, du moins essayer de faire peur à la population ». 

Paul Bérenger a aussi accusé la police de ne pas faire correctement son boulot dans les affaires Kistnen et Pravin Kananiah. « Les personnes qu’il aurait fallu interroger ne l’ont pas été. Les images de Safe City qu’il aurait fallu consulter ne l’ont pas été. Le MMM dénonce tout cela », a-t-il déclaré, tout en soulignant que l’affaire Kistnen et les autres décès survenus ces derniers temps ont bouleversé le pays.

Samedi 9 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.