Société

Devoir de mémoire: Il y a 13 ans, une Mauricienne victime d'un attentat à Londres

Samedi 7 Juillet 2018

Photo archive. Les membres de la famille de Rachel Ng Shum Hing lors des funérailles nationales à Maurice
Photo archive. Les membres de la famille de Rachel Ng Shum Hing lors des funérailles nationales à Maurice

Le 7 juillet 2005, quatre explosions touchent les transports publics de Londres, faisant 56 morts et 700 blessés.

Quatre jeunes islamistes britanniques s'étaient transformés en kamikazes dans les transports publics de Londres, faisant 56 victimes et plus de 700 blessés.

Trois bombes avaient explosé presque simultanément dans trois rames de métro vers 08h50, puis une quatrième moins d'une heure après dans un autobus à impériale.

Comptable dans une firme londonienne, Rachelle Ng Shum Hing, âgée de 27 ans, est en route pour le travail quand elle s’est retrouvée dans le même train qu’un des quatre terroristes qui s’est fait exploser avec sa bombe sur la Picadilly Line.

Rachelle a étudié au Collège Notre-Dame où elle a obtenu son ‘School Certificate’ (SC), poursuivi ses études secondaires au Collège Maurice Curé. Avec son HSC en poche, elle entame des cours en comptabilité à Londres et s'y installe. Jeune épouse, elle forme un joli couple avec Billy Chung For Yuen.

La dépouille fut rapatriée à Maurice avec des funérailles nationales.

Rédigé par E. Moris le Samedi 7 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.