Menu

Politique

Deux années difficiles, déplore Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Février 2022



Lors de l’inauguration d’une aile administrative du Conseil de district de Pamplemousses, à Calebasses hier, Pravind Jugnauth a parlé des deux années « extrêmement difficiles » que le pays a vécues en raison de la pandémie Covid.

« Nous avons eu une décroissance de 15,5 % », a-t-il déclaré. Mais il a ajouté que le gouvernement a beaucoup fait pour mitiger les effets de la crise sanitaire. « Nous avons pu acheter des médicaments aussi bien que des vaccins », a-t-il déclaré. Il a ajouté que chacun peut avoir son opinion sur le bilan du gouvernement. Mais tout ce que son équipe fait, a-t-il insisté, c’est dans l’intérêt du pays.

« Nous voulons assurer un bel avenir à nos enfants. Nous n’avons pas besoin de division », a-t-il déclaré. Reste à savoir si les membres de son équipe, lui y compris, n’ont pas fait quelque chose pour eux aussi… Qui mettrait sa main au feu ?

Jeudi 24 Février 2022


1.Posté par PETER KIPKA le 24/02/2022 11:42
Deux annees difficiles ? a force de nous faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes......ils ne se doutent meme pas de ce qui les attend .

2.Posté par Caro le 24/02/2022 12:53
Nous avons pu acheter des médicaments aussi bien que des vaccins »,
Il manque pas de toupet celui là…on sait comment ont été acheté les médicaments avec la corruption en prime!!! Quant aux vaccins ils ont pu les mendier gratos auprès des pays qui ne pouvaient pas les vendre et qui les leur ont refilé…. Avec un mix indescriptible de mélanges pour le peuple pas forcément de bonne augure!

3.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 24/02/2022 17:01
Pas pour lui, ni sa famille ni ses amis.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.