Menu


Politique

Des fuites dans la presse ont raison du comité parlementaire sur les Chagos


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Juillet 2019



Une information révélée par le Premier ministre mardi suite à une interpellation d’Alan Ganoo.

Le comité parlementaire sur les Chagos, institué en 2015, a été dissous deux ans plus tard après que des informations sur la stratégie du gouvernement se sont retrouvées dans la presse.

Il était convenu que les délibérations devaient demeurer confidentielles. Mais, selon Pravind Jugnauth, certains points évoqués ont été publiés dans un journal. Et d’ajouter de rassurer les élus qu’ils resteront informés de tout développement dans le dossier Chagos, d’autant qu’il s’agit d’une affaire d’intérêt national et même international. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.