Menu

Politique

Démission de Jenny Adebiro du MMM : Jean qui rit et Jean qui pleure


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Février 2022



Mini séisme politique après l'annonce de Jenny Adebiro de quitter le Mouvement Militant Mauricien (MMM), soit une semaine après l’exercice de recomptage de la circonscription N° 19 (Stanley/Rose-Hill). L'ancienne présidente de l'aile féminine du MMM pour justifier sa démission a évoqué la perte des valeurs du parti et un problème d'éthique.

Les réactions ont été nombreuses. Sollicité, le vétéran et député Rajesh Bhagwan indique qu’il est déçu et s’interroge quant aux motivations de la candidate battue. Selon lui, depuis que des réunions ont lieu entre son leader Bérenger et celui du parti travailliste, Navin Ramgoolam, «marmite pé bouillie dans la cuisine. Boucou courtier pé travaille pour déstabilise MMM. Parmi éna un judas.»

Pour le leader adjoint du Mouvement militant mauricien (MMM), Ajay Gunness, c'est « Enn ingratitid vizavi le parti.» Iqbal Calcateea, le chef-agent de la candidate du MMM lors des dernières élections, se dit pour sa part profondément déçu par la décision de Jenny Adebiro de quitter le MMM. Il impute au MSM ce départ.

Le chef de file du Parti travailliste, Arvin Boolell, a commenté l'affaire en conférence de presse. Si il se dit surpris de ce « U-Turn » de la candidate battue aux législatives, il s’interroge sur la raison ayant motivé sa démission : « Quelle influence maléfique a touché Jenny Adebiro? Si elle était entrée au parlement, serait-elle restée fidèle aux principes de son parti ou serait-elle devenue une transfuge? »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a aussi réagi en donnant la réplique à Ajay Guness au sujet de la démission de Jenny Adebiro du MMM. « Tou mo mem. Ou trouve tou zafer momem. Mo ti pe ekout Ajay Guness pe kozer… tou momem. Momem superman.»

Rappelons que de nombreux appels du pied sont venus effleurer la colistière Paul Bérenger, notamment venant de l’ex-Deputy Prime Minister Ivan Collendaveloo ou encore du ministre des Infrastructures nationales, Bobby Hurreeram, qui a déclaré « Nou pou akeyir tou dimoune, de bonne volonté ».

 

Samedi 12 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.