Menu



Faits Divers

Dans l'Est, un prof d'éducation physique suspendu pour des relations sexuelles avec mineur


Rédigé par E. Moris le Dimanche 15 Novembre 2020



Un enseignant d’éducation physique a été suspendu par l’école, qui a offert une assistance psychologique aux élèves de sa classe.

L'homme âgé de 26 ans nie le viol mais admet avoir eu des rapports sexuels avec la collégienne de 15 ans qui l’accuse de viol.

Le jeune homme qui travaille dans un collège d’État, a déclaré que c’est la jeune fille qui a insisté pour qu’ils aient des rapports sexuels. Il a ajouté qu’elle disait être amoureuse de lui. Et qu’à cet instant précis, il ne sait ce qui lui est passé par la tête. Néanmoins, sa version ne semble pas convaincre les enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Brisée-Verdière.

L’homme, un habitant de l’Est, a été inculpé pour agression sexuelle sur mineure et sa voiture fait l’objet d’analyses. La jeune fille est, elle, sortie de l’hôpital. Elle explique que le prof d’éducation physique exerce dans son collège. Mardi, alors qu’elle rentrait chez elle, il s’est arrêtée à sa hauteur et lui a proposé un lift.

Elle est montée dans sa voiture à l’arrière, mais au lieu de la déposer chez elle, il l’a emmenée dans un coin reculé, près de chez lui. Il est venu sur la banquette arrière et, après l’avoir caressée et embrassée, a eu des rapports sexuels non consentis avec elle. Puis, il l’a déposée à proximité de chez elle.

Le suspect a été traduit en cour de Flacq jeudi et reste en détention policière. Il comparaîtra à nouveau en cour, pour sa motion de remise en liberté, le mercredi le 18 novembre.




 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.