Faits Divers

Crime à Mahébourg : La version du présumé meurtrier et son ex compagne diffère

Samedi 8 Février 2020

Son honneur a été salie dans le sillage du drame qui s’est déroulé chez elle. Plusieurs articles ont rapporté que Sandiren Bangarigadoo, 35 ans, aurait surpris son ex-compagne au lit avec Atmaram Ramkissun.

C’est ce qui explique pourquoi il s’est saisi d’une arme avec laquelle il a tué le menuisier. Sauf que Swasti Chamrah a démenti toute liaison avec la victime. « Je n’a jamais été dans un lit avec Atmaram », a-t-elle expliqué, soulignant que le menuisier était chez elle pour prendre des mesures en vue de fabriquer une porte.

Rappelons que le drame s’est joué le mardi 4 février dernier à Mahébourg, chez la jeune femme. Le seul problème, c’est que le meurtrier présumé maintient sa version. Lors d’une reconstitution des faits jeudi après-midi, il a montré l’endroit exact où, selon ses dires, il aurait surpris son ex-compagne et Atmaram Ramkissun. Il n’a pu supporter cette vision. Il a aussi des indications précise du lieu où il s’est débarrassé de l’arme.

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.