Menu



International

Covid-19 : le vaccin AstraZeneca devient Vaxzevria


Rédigé par E.Moris le Mardi 30 Mars 2021



L'Agence européenne du médicament à autorisé le laboratoire anglo-suédois à appeler son vaccin anti-Covid Vaxzevria.

AstraZeneca veut-il faire oublier ses déboires en changeant le nom de son vaccin? Le laboratoire anglo-suédois a reçu le 26 mars dernier l'autorisation de l'Agence européenne du médicament pour changer le nom commercial de son vaccin.

Auparavant dénommé "Covid-19 Vaccine AstraZeneca", le sérum s'appelle désormais Vaxzevria. C'est ce nom qui apparaîtra sur les boîtes de vaccins.

Un médicament a en général plusieurs noms. Un nom chimique utilisé par les chercheurs, un nom générique attribué par l'OMS pour identifier le médicament à l'international et un nom de marque qui peut différer d'un pays à l'autre.

En l'occurence le nom chimique du vaccin est ChAdOx1 nCoV-19 du nom de l'adénovirus utilisé dans le vaccin par l'Université Oxford. Mais pour son usage commercial, le laboratoire avait choisi le nom plus simple de Covid-19 Vaccine AstraZeneca. 

Ce changement intervient dans un contexte de controverses sur ce vaccin. après l'interruption d'usage en Europe, c'est le Canada qui a souhaité cette semaine interrompre les injections du sérum d'AstraZeneca. L'Allemagne vient de son côté de suspendre les injections pour les moins de 60 ans.

Et si le nouveau nom ne change rien à la composition du vaccin, le personnel qui vaccine doit en être informé pour ne pas commettre d'erreur. C'est pour cela que le changement de nom d'un médicament en cours d'exploitation doit faire l'objet d'une autorisation de la part des agences du médicament.

Mardi 30 Mars 2021


1.Posté par Gramoune le 30/03/2021 20:52
On change le nom, mais il y a les mêmes produits à l'intérieur.. Génial
comme marketing, mais pas forcément pour la santé.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.